Selon Pépite

18 janvier 2017

- 288 - la robe imprevue

Quand je suis entrée chez Mondial Tissu pour chercher de la flanelle pour le pyjama de mon Chéri, je suis tombée sur une viscose qui m'a comme envoutée. Résolue à réduire mon stock, j'ai quand même cédé à la tentation, mais juste pour ce tissu (rien d'autre dans le panier, je le jure). Aussitôt rentrée chez moi, j'ai eu envie de le coudre, mais la priorité était tout de même le cadeau de Noel de mon mari. Je me suis donc dépêchée de coudre le pyjama à tracteurs et me suis jetée ensuite sur le coupon de viscose. J'avais repéré chez Comptoir des Cotonniers une robe très chouette un peu dans les mêmes tonalités. Mais c'est surtout la forme qui me plaisait. Je l'ai donc bien détaillée et après une longue inspection, j'ai décidé de partir de la robe Nour de Blousette Rose comme base. J'ai repris le haut en supprimant deux bandes passepoilées sur les trois. Ensuite j'ai défini la hauteur du corps de robe sur ma personne et j'ai ajouté un rectangle froncé en guise de jupe.

Robe courte imprimée Cosmopolitan Benedicte Robe courte imprimée Cosmopolitan Benedicte

la robe Comptoir des Cotonniers - l'originale, la vraie

 

IMG_1197 (768x1024) IMG_1199 (768x1024)

la copie, le plagiat, la contrefaçon, enfin bref la version que j'ai cousue! La vraie couleur est sur la photos de gauche.

patron base de la Robe "Nour" de Blousette Rose - taille 36

IMG_1192 (768x1024) IMG_1194 (768x1024)

IMG_1193 (1024x768) IMG_1195 (1024x768)

J'ai même poussé le plagiat (parce qu'il ne faut pas se leurer, j'ai fait de la grosse copie) en faisant à l'identique l'encolure du dos de la robe. La seule chose que je n'ai pas copiée, c'est la longueur des manches car j'aime bien, surtout en cette saison, porter des manches longues. A peine finie, j'ai aussitôt porté la robe, car j'avais deux semaines de formation à Paris (cette frénésie de couture m'a sans doute prise car je savais que pendant  jours, la couture serait réduite au néant). Ainsi en avant première, certaines parisiennes ou assimilées ont peu la voir "en chaire et en os". Depuis j'ai quand même fait une mini modification: j'ai raccourci les manches que j'avais faites vraiment trop trop longues. Cette robe imprévue à ma liste de couture se bagarre la place de chouchoute avec la robe cache-coeur de la Saint Valentin! En fait comme je les aime beaucoup toutes les deux, j'ai instauré une sorte de "port alterné".

IMG_1196 (768x1024) IMG_1198 (768x1024)

viscose de chez mondial tissu

Posté par lalaure à 23:36 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


25 décembre 2016

- 287 - Ho Ho Hoooo

Ce matin, comme beaucoup de famille, nous allons découvrir au pied du sapin des paquets déposés par ce très gentil barbu qu'est le Père Noel. Je vois déjà des yeux pétiller, l'excitation à l'idée de découvrir ce qu'il y a dedans! Ce matin s'il y en un qui ne se doute absolument pas de ce qu'il y a dans ses chaussures, c'est mon mari. En effet, depuis que je me suis cousu ce pyjama, il ne cesse de me l'envier. Il a presque envie de me le piquer (mais enfin, mon chéri, il est rose mon pyj!!!). Bref à force de me répéter qu'il avait envie d'un pyjama, j'ai fini par céder. Bien sûr, je l'ai cousu en cachette, pour qu'il ne se doute pas. D'ailleurs il n'a manqué pas de me faire remarquer à plusieurs reprises qu'il se sentait délaissé côté couture (à chaque fois que j'énumérais mes projets couture, il me disait: "bah! et mon pyjama... tu vas bien finir par m'en faire un quand même!). Il a fallu dans un premier temps trouver le tissu. Et bien là, c'est un sacré challenge! Impossible de trouver un joli coton gratté, en encore plus difficile de trouver de la flanelle sympa. Dans un premier temps, je me suis rabattue sur un coupon de coton trouvé chez tissu belice. J'étais moyennement convaincue par les rayures mais bon, au toucher, il est vraiment doux. J'ai donc cousu une première version rayée. pour moderniser un peu ces rayures que je trouvais un brin vintage, j'ai ajouté un passepoil blanc et j'ai choisi des boutons en dégardé pour que ça change un peu.

IMG_0979 (768x1024)

IMG_0980 (768x1024) IMG_0981 (768x1024)

Patron AVANTAGE 64

IMG_0982 (1024x768) IMG_0985 (1024x768)

J'ai bien sûr ajouté un repère dans le bas de pyjama pour reconnaitre le devant du derrière. Je n'ai pas fait de poche faute de temps et par flemme aussi (oui je l'avoue, ça ma barbait; mais s'il m'en réclame je m'executerai).

IMG_0984 (768x1024)

Comme mes filles se sont aussi investies dans la quête du tissu idéal pour leur père, elles ont fini par dénicher à l'autre bout de la planète une flanelle parfaitement adaptée avec des motifs absolument adequats (je vous laisse deviner la profession de mon mari)! J'avais un peu de remords de commander du tissu qui vienne d'aussi loin mais faute de mieux... Naturellement il ne restait que très peu de ce fameux tissu. j'ai donc pris les 2 yards qui restaient. C'était trop juste pour coudre la veste et le pantalon, j'ai donc pris le parti de coudre la veste avec le tissu à motifs. Je ne savais pas trop comment imaginer la bas (j'avais eu tellement de mal à trouver de la flanelle) et puis j'ai dérogé à ma résolution de boycoter Mondial Tissu (j'ai été tellement déçue par la qualité de certain tissu...), je me suis arrêtée et là, hoooooooooooo miracle, j'ai déniché un seul rouleau de flanelle grise parfaitement compatible avec les minis tracteurs. J'ai donc sauté sur le rouleau (que j'ai trimballé dans tout le magasin le temps de jeter un oeil, de peur de me le faire faucher). La réalisation a été assez difficile niveau timing ,car le temps filait à toute vitesse et je savais qu'en décembre je serai absente de la maison 15 jours pour cause de formation à Paris. J'ai donc optimisé à fond mon temps seule à la maison sans oublier de planquer tout avant le retour de monsieur.

IMG_0992 (768x1024)

Patron AVANTAGE 64

IMG_0993 (768x1024) IMG_0995 (768x1024)

IMG_0994 (1024x768) IMG_0998 (1024x768)

Comme Monsieur déballe aujourd'hui ses paquets, je vais lui demander s'il est d'accord pour poser et si c'est le cas, je mettrai les photos portées dans la semaine.

IMG_0996 (1024x768) IMG_0997 (1024x768)
Coton rayé de chez Belice tissu, flanelle grise de chez Mondial Tissu et flanelle minis tracteur de chez Crazy4Claire

Posté par lalaure à 07:06 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2016

Histoires sans faim

Histoires sans faim d'Alain Russon

Après avoir lu La publicité, une amie qui vous veut du bien..., j'ai donc lu un autre livre d'Alain Russon acheté pendant mes vacances. Celui-ci est un recueil de nouvelles qui se succèdent de façon assez originale: la dernière phrase de chaque nouvelle, commence la suivante. Ce qui est aussi assez inédit, c'est que chaque texte est lié à une chanson qu'on peut retrouver sur le site de l'auteur. Habituellement je ne suis pas très fan des nouvelles (je suis resté sur un mauvais souvenir d'Anna Gavalda avec "je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" que je n'ai pas aimé du tout). Histoires sans faim est au contraire un recueil réjouissant qui soulève de nombreux sujets: l'amour, la vieillesse, la solitude, la mort, l'amitié, l'enfance, les souvenir, le bonheur... J'ai beaucoup aimmé le fond de chacune car entre les jeux de mots, les personnages normands ou d'ailleurs et les somptueux décors de Normandie (que j'aime cette région), l'issue reste sur une note positive. Ces petites tranches de vie sont délicieusement racontées et pour certaines on pourrait imaginer qu'il pourrait s'agir de nos voisins ou d'inconnus qu'on croise dans la rue. J'ai aussi beaucoup aimé la diversité des personnages, des thèmes et des situations. De jolis textes à découvrir et à savourer!

Afficher l'image d'origine

Quatrième de couverture: "Histoires sans faim, c'est comme une portion de tarte maison que vous déclinez après un repas déjà copieux: "Non merci. Vraiment pas. Ca ne serait pas raisonnable..." Morceau après morceau vous ne pourrez pas vous empêcher d'y revenir.

Histoires sans faim, ce sont également de courtes nouvelles qui se lient adroitement les unes aux autres. Vous changerez sans cesse d'univers en ayant finalement l'impression de lire un roman véritable.

Histoires sans faim, c'est enfin une multitude de situations qui prêtent à rire ou à sourire. Un véritable remède contre la morosité! Or, n'est-ce pas cela le plus important?

Un livre à rire seul ou à plusieurs..."

Extrait choisi: "Commença alors une tout autre vie: les dernières traces de moralité du jeune homme originaire de Normandie furent enfouies sous des milliers de billets verts.il se mit à approcher des femmes pour qui le mot crème évoquait uniquement antirides, anticellulite... antitout. Ces femmes il en fréquenta d'ailleurs beaucoup en ayant finalement l'impression de toujours tourner autour du même pot de parfum: corps identiques dépourvus de formes, dents à la perfection éclatantes, centres d'intérêt se limitant à la presse people ainsi qu'au shopping.

Le monde de la nuit et les fêtes organisées par les loups de Manhattan s'ouvrirent à lui. Dans celles-ci, ce n'était plus l'alcool qui coulait à flots. Jugées trop ringardes, les boissons y étaient remplacées par des cachets multicolores disponibles en libre-service. l'esprit halluciné, Rémy dansait avec frénésie jusqu'à l'aube.

Des aurores défoncées, il en vivra plusieurs années. Trop... dix fois trop. Comment son cerveau put-il résister à autant de chimie assasine? comment ses neurones parvinrent-ils à ne pas cramer? Nul ne le sait et surtout pas lui. Mais qu'importe de toute façon, car désormais il a bien compris."

Posté par lalaure à 09:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 décembre 2016

- 286 - cache-coeur

IMG_1013

Ca faisait longtemps que je voulais une robe cache-coeur. J'avais plein de modèles sous le coude dans ma bibliothèque mais en feuilletant le dernier numéro du magazine Ottobre, j'ai tout de suite repéré le modèle Wrap and Tie. Je l'ai donc acheté, car il y avait un tas d'autres patrons qui me plaisaient. Comme je craignais que ça foire au niveau de la poitrine, j'ai pris mes mensurations avec soin. J'ai donc essayé d'adapter au mieux 36 en haut et 38 en bas. J'ai choisi un coupon de jersey de mon stock assez particulier car il est plein de coeurs, un peu genre tissu de Saint-Valentin (ouiiiiiiiiiiii il est super kitch mais tant pis, j'assume). Comme le métrage était un peu juste j'ai du optimiser à fond la découpe pour avoir toutes les pièces (pas question de faire des manches courtes à l'apporche de l'hiver). J'ai été obligée de réduire l'ampleur de la jupe de pas grand chose et à mon avis ça ne se voit pas au final. Et j'ai décidé d'utiliser un ruban gros grain noir pour que la ceinture soit contrastée.

 IMG_1009 IMG_1008

modèle 4 "Wrap and Tie" du magazine Ottobre 5/2016  - taille 36/38

IMG_1010 IMG_1007

Côté réalisation, ça a été plus simple que je ne le pensais. J'ai eu peur de m'embrouiller avec les liens de la ceinture mais il suffit de les coudre aux extrémités de la robe. Comme je voulais que la ceinture fasse le tour complet de ma taille, j'ai cousu une partie en applique sur le devant. Pour les fintions je n'avais pas de laminette sous la main (d'ailleurs je n'en ai jamais utilisé). Je craignais qu'un simple ourlet même avec une aiguille double ne fasse un effet gondolé, alors j'ai pris une dentelle de mon stock pour border tout le tour de la robe.

IMG_1011

IMG_1012

Verdict de l'essayage... je suis assez contente. Il y a bien sûr quelques imperfections au niveau des finitions et de certains détails, mais l'ensemble me plait bien. Elle est super confortable (because jersey). Ce que j'aime aussi c'est que la jupe est bien couvrante, même quand il y a du vent, elle reste en place et côté décoleté, certes un peu plongeant, mais il ne s'ouvre pas (et ça pour une robe cache-coeur, c'est un peu le défaut en général). Sinon, je suis désolée pour les photos faites à la va-vite en pleine nuit noire et au décalage de jupe, qui en vrai quand je la porte, n'existe pas.

Jersey de la boutique du Parc

Posté par lalaure à 07:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2016

- 285 - des chutes en moins

Chaque année, l'école primaire de notre village organise un marché de Noël pour financer les projets pédagogiques. Au milieu des exposants, entre le stand quiche-gâteaux et celui du vin chaud, un espace est réservé pour la vente d'objets fabriqués par les parents d'élèves. Autant dire que chaque année c'est un peu le casse tête pour trouver une idée sympa, rapide à faire et qui puisse plaire au plus grand nombre (le but n'étant pas de gonfler le stock des invendus d'années en années). Comme j'ai déjà cousu des écolobags, des décos de Noël, des guirlandes de fanions, porte-monnaie en gourde de compote,... j'étais un peu à court d'idées. Mais cet été, lors d'une visite chez Papa pique et Maman coud, j'avais repéré de chouettes élastiques avec des fleurs japonaises. Je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de caser des toutes petites chutes de tissus (en effet ça ne demande que très peu de tissu). J'ai réalisé une bonne série d'élastiques à fleurs qui m'ont mis les doigts en charpis (je ne sais pas coudre avec un dé à coudre: ça me gêne... si vous avez la technique, je suis preneuse).

IMG_0849 (800x600)

Pour le coeur de la fleur, j'ai utilisé les boutons hérités de mes deux grands-mères. Ca m'a bien amusé de faire ces petites fleurs japonaises, même si mes doigts ont bien souffert. Et vous, y a t-il des opérations de ce genre dans l'école de vos enfants? Si oui, qu'est ce que vous réalisez?

Chutes de plein plein de projets plus ou moins récents et boutons de Mamie Zab et Mamie Nise

Posté par lalaure à 07:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


10 décembre 2016

- 284 - ma grande filleule

IMG_0923 (800x600)

La plus grande de mes filleuls vient de fêter ses 21 ans. J'avais très envie de lui coudre une petite bricole; j'ai donc choisi une pochette en simili cuir doublé d'une chute de coton rouge à étoiles. Pour rester dans le ton, j'ai utilisé un passepoil et une pression kam rouge en forme d'étoile! c'est toujours bien pratique les petites trousses surtout quand on est étudiante.

IMG_0921 (800x600) IMG_0922 (800x600)

Patron "pochette ellipse" du chez Petit Citron (à télécharger gratuitement ici, clic clic)

Ca lui a bien plu à ma filleule cette petite pochette. D'ailleurs elle s'est empressée de l'emmener en week-end à Bordeaux!

IMG_0924 (800x600)

Simili cuir et passepoil des Tissus Belice coton rouge à étoile de chez Papi tissus

Posté par lalaure à 07:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

05 décembre 2016

- 283 - happy birthday Mum

IMG_0920 (800x600)

Pour son anniversaire en Octobre, j'ai demandé à ma Maman ce qu'elle souhaitait pour sa nouvelle bougie. J'avais préparé une sélection de tissus et deux modèles de robes (en fait j'avais trop peur qu'elle me demande encore un airelle comme les années précédentes). Elle a donc choisi un coupon de jersey bleu nuit avec des motifs géométriques que je trouvais particulièrement chouette (il faut dire que je l'ai tellement bassiné avec ma ritournelle "le jersey c'est la vie", qu'elle n'a pas eu trop le choix au final). Concernant le patron je lui avais proposé la robe Nour de Blousette Rose ou un modèle du magazine Ottobre. C'est dans ce dernier qu'elle a choisi la robe Tennessee. Ce qui nous séduit toutes les deux c'est la sobriété de cette robe et l'effet "fausses manches" au niveau des épaules (la robe couvre bien les épaules et ça forme presque un début de manche).

IMG_0916 (800x600) IMG_0919 (800x600)

"Robe Tennessee" patron 12 du magazine Ottobre 2/2014 - taille 42

IMG_0917 (800x600) IMG_0926 (800x600)

IMG_0918 (800x600) IMG_0927 (800x600)

Après la prise de mesures, nous avions d'un commun accord décidé de ne pas faire de poches. J'ai choisi de couper la robe dans une taille un peu supérieure à ses mensurations pour être sûre que l'effet "petites manches" soit bien réussi. J'ai donc suivi le modèle qui n'a rien de compliqué. J'ai pris la liberté d'ajouter des passants de la même couleur que le jersey au cas où elle veuille mettre une ceinture (parfois ça ajoute un plus à une tenue de mettre une ceinture). Je l'ai terminée in extremis cette robe pour une réunion familiale (d'où la photo portée à l'arrache au moment de partir...). Je suis assez contente du résultat. Ca correspond bien à ce que j'avais en tête et je trouve que ça va bien à ma Maman. Le seul regret que j'ai, c'est que quand j'ai coupé les morceaux, je n'ai pas vu que sur le devant, mon tissu a du glisser ou je l'ai mal positionné et que les motifs ne sont pas tout à fait horizontaux (défaut professionnel: obsession du niveau à bulle). Comme le bas de la robe est légèrement froncé, ça ne se voit pas trop. Mais zut, ça m'agace cette boulette.

IMG_0925 (800x600)

Je pense que j'ai convaincu ma Maman au confort du jersey (facile à porter, facile d'entretien, pas de repassage, pratique à enfiler,...). Si ça se trouve l'année prochaine elle en voudra une autre, chouette!

Jersey de la Boutique du Parc

Posté par lalaure à 05:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

01 décembre 2016

Le sourire des femmes

Le Sourire des femmes de Nicolas Barreau

Ce livre m'a été conseillé par une amie. La quatrième de couverture ne m'emballait pas plus que ça mais finalement ça a été une belle surprise ce livre. Je l'ai lu à la vitesse de l'éclair et j'ai passé un bon moment. Certes c'est encore une comédie sentimentale un peu convenue: mais le décor parisien mélé au monde de l'édition et à celui de la gastronomie ont réussi à m'embarquer dans "l'intrigue". Les rencontres se succèdent, les quiproquos s'enchainent,... Je pense que ça ferait un bon scénario pour la télévision. A lire au coin du feu, lové sous une couverture avec du thé et de délicieux gâteaux!

http://p5.storage.canalblog.com/54/65/971948/113414453.jpeg

Quatrième de couverture: "Le hasard n'existe pas! Aurélie, jeune propriétaire d'un restaurant parisien, en est convaincue depuis qu'un roman lui a redonné goût à la vie après un chagrin d'amour. A sa grande surprise, l'héroïne du livre lui ressemble comme deux goutes d'eau. Intriguée, elle décided'entrer en contact avec l'auteur, un énigmatique collectionneur de voiture ancienne qui vit reclus dans son cottage.

Qu'à cela ne tienne, elle est déterminée à faire sa connaissance. Mais l'éditeur du romancier ne va pas lui faciliter la tâche... Au sein d'un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes nous offre une comédie romantique moderne, non sans un zeste de magie et d'enchantement."

Extrait choisi: "Le bleu foncé du ciel se déposait sur Paris, tel du velours. Il n'était pas loinde dix-huit heures, la pluie cessait petit à petit et je m'appuyai, lasse, au parapet du vieux pont. Je fixais la Seine pensive. Le reflet tremblant des réverbères scintillait sur l'eau sombre - fragile et enchanteur, à l'image de tout ce qui est beau.

J'avais rejoint ce lieu paisible au bout de huit heures, de milliers de pas et de mille pensées. Il m'avait fallu tout ce temps pour comprendre que la tristesse sans bornes qui s'était abattue sur mon coeur comme du plomb n'était pas due uniquement au départ de Claude. J'avais trente-deux ans et ce n'était pas la première fois que je connaissais une rupture. J'étais partie, on m'avait quittée, j'avais connu des hommes largement plus gentils que Claude le cinglé.

En réalité, j'avais la sensation que tout s'évanouissait, se transformait, que les personnes qui avaient tenu ma main disparaissaient soudain pour toujours, que je perdais pied et qu'il n'y avait plus, entre cet univers immense et moi, qu'un parapluie bleu ciel aux pois blancs."

Posté par lalaure à 11:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 novembre 2016

- 282 - chemisier basique

IMG_1002 (1024x768)

Comme j'avais repéré plein plein de jolis modèles dans le magazine de Couture Actuelle, j'ai voulu essayer de coudre une chemise. J'avais flashé sur la chemise American Vintage présentée en photo avec le pantalon Essentiel. A part la liquette Arabette de Blousette Rose, je n'ai jamais cousu de chemise. Ce projet relevait donc encore du challenge (enfin moins terrorisant que la braguette quand même). J'ai un peu hésité à faire une toile; c'est à dire prendre un tissu que j'aime moyen pour tester le modèle mais vu le temps qu'on met à coudre un tel projet, je me suis dit que non, autant se jeter à l'eau directement. Bien m'en a pris car coudre une chemise c'est long comme tout. Pour ce modèle je n'ai pas rencontré de difficultés. La forme est basique. J'ai choisi un voile de coton de mon stock très fin et transparent. Ma seule hésitation a été pour le thermocollant. Je n'en avais pas dans mon stock. J'avais donc le choix entre remettre à plus tard mon projet en attente de l'achat de cette fourniture ou alors avancer ma couture et s'en passer. C'est ce que j'ai fait, je n'ai rien thermocollé. Et bien pour un tissu aussi fin, c'est plutôt pas mal. La chemise est en effet assez décontractée alors que le col soit un peu mou, ça passe bien. Et surtout je ne suis pas certaine que ça aurait été très joli vu la transparence de l'étoffe.

IMG_0986 (768x1024) IMG_0989 (768x1024)

IMG_0987 (1024x768)

"Chemise American vintage" patron 7 du magazine Couture Actuelle n°1 - taille 40 (pour un 38 du commerce)

IMG_0999 (768x1024) IMG_1000 (768x1024)

IMG_1004 (768x1024) IMG_1005 (768x1024)

Pour le montage du col et des poignets de manches, j'ai regardé dans un de mes livres de couture (il y a aussi plein de tutos sur le net), car comme je l'ai dit dans un précédent article, les explications de ce magazine sont plus que sommaires. Ce qui m'a aussi déplu c'est que certaines pièces du patrons ne sont pas dessinées; par exemple les rectangles des poignets de manche. Ok, ce ne sont que des rectangles mais quand même, je trouve que ces pièces pourraient figurer sur les plans. Pour en revenir à la chemise, j'ai choisi des boutons hérités du stock de ma grand-mère qui étaient parfaitement assortis aux étoiles du tissu. Je suis prête à refaire une chemise, mais comme c'est long, ce ne sera pas dans un futur très proche.

 IMG_1003 (768x1024)

Voile de coton la Boutique du Parc et boutons de Mamie Nise

Posté par lalaure à 08:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2016

- 281 - Trop petite mais pas pour tout le monde...

IMG_0970 (1024x768)

L'an passé j'avais commandé des tissus chez Bennytex et j'avais très envie de me coudre une Indécise dans un joli coupon de viscose. Au moment de ma commande, je n'avais bien évidemment pas d'idée précise de ce que je ferai dedans, j'en avais donc pris seulement un mètre. Et naturellement pour réaliser la tunique de MLM, il faut davantage de métarge. J'ai quand même essayé de disposer les morceaux sur mon coupon (si jamais ça pouvait marcher sur un malentendu...) mais il a fallu se rendre à l'évidence et changer de modèle. Avec la rentrée j'avais très envie de faire un sort à ce coupon, j'ai donc choisi un modèle de Blousette Rose, le fameux Aloé. Je l'avais déjà cousu dans un jersey. Certes le jersey c'est extensible mais ma version est assez ample et je n'ai jamais eu l'impression que l'elasticité de mon tissu soit sollicité. J'ai donc repris le patron précédent pour couper les morceaux.

IMG_0967 (1024x768) IMG_0971 (1024x768)

Blouse "Aloé" de l'atelier couture de Blousette Rose - taille 34

IMG_0968 (1024x768)

A l'essayage, ça allait. Certes mes bras étaient un peu à l'étroit mais ça restait acceptable. Le problème (et là, c'est vraiment bien fait pour moi parce que ce n'est pas la première fois que ça m'arrive), c'est que je n'avais pas lavé le tissu au préalable. Je vous laisse deviner la suite, car verdict: c'est trop petit! Je rentre encore dedans mais bon je suis aussi ridicule que ma fille de 12 ans dans son pyjama de 10 ans qu'elle refusait de céder à sa soeur! J'étais donc toute triste, parce que je le trouvais drôlement chouette ce top. Heureusement, la cousette n'est pas perdue pour tout le monde... mon adolescente se l'est rapidement appropriée! Ce qui me console c'est qu'elle soit portée.

Vous aurez peut-être remarqué qu'une bannière vient enfin orner mon blog! C'est un cadeau de ma fille ainée. Elle a noté les "meilleures phrases" que j'ai prononcées en cousant. Je ne sais pas vraiment pourquoi, en revanche, elle m'a représenté grimaçante! La plupart du temps, ça me rend joyeuse de faire de la couture...

viscose imprimée de chez Bennytex

Posté par lalaure à 04:31 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,