Selon Pépite

10 décembre 2016

- 284 - ma grande filleule

IMG_0923 (800x600)

La plus grande de mes filleuls vient de fêter ses 21 ans. J'avais très envie de lui coudre une petite bricole; j'ai donc choisi une pochette en simili cuir doublé d'une chute de coton rouge à étoiles. Pour rester dans le ton, j'ai utilisé un passepoil et une pression kam rouge en forme d'étoile! c'est toujours bien pratique les petites trousses surtout quand on est étudiante.

IMG_0921 (800x600) IMG_0922 (800x600)

Patron "pochette ellipse" du chez Petit Citron (à télécharger gratuitement ici, clic clic)

Ca lui a bien plu à ma filleule cette petite pochette. D'ailleurs elle s'est empressée de l'emmener en week-end à Bordeaux!

IMG_0924 (800x600)

Simili cuir et passepoil des Tissus Belice coton rouge à étoile de chez Papi tissus

Posté par lalaure à 07:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


05 décembre 2016

- 283 - happy birthday Mum

IMG_0920 (800x600)

Pour son anniversaire en Octobre, j'ai demandé à ma Maman ce qu'elle souhaitait pour sa nouvelle bougie. J'avais préparé une sélection de tissus et deux modèles de robes (en fait j'avais trop peur qu'elle me demande encore un airelle comme les années précédentes). Elle a donc choisi un coupon de jersey bleu nuit avec des motifs géométriques que je trouvais particulièrement chouette (il faut dire que je l'ai tellement bassiné avec ma ritournelle "le jersey c'est la vie", qu'elle n'a pas eu trop le choix au final). Concernant le patron je lui avais proposé la robe Nour de Blousette Rose ou un modèle du magazine Ottobre. C'est dans ce dernier qu'elle a choisi la robe Tennessee. Ce qui nous séduit toutes les deux c'est la sobriété de cette robe et l'effet "fausses manches" au niveau des épaules (la robe couvre bien les épaules et ça forme presque un début de manche).

IMG_0916 (800x600) IMG_0919 (800x600)

"Robe Tennessee" patron 12 du magazine Ottobre 2/2014 - taille 42

IMG_0917 (800x600) IMG_0926 (800x600)

IMG_0918 (800x600) IMG_0927 (800x600)

Après la prise de mesures, nous avions d'un commun accord décidé de ne pas faire de poches. J'ai choisi de couper la robe dans une taille un peu supérieure à ses mensurations pour être sûre que l'effet "petites manches" soit bien réussi. J'ai donc suivi le modèle qui n'a rien de compliqué. J'ai pris la liberté d'ajouter des passants de la même couleur que le jersey au cas où elle veuille mettre une ceinture (parfois ça ajoute un plus à une tenue de mettre une ceinture). Je l'ai terminée in extremis cette robe pour une réunion familiale (d'où la photo portée à l'arrache au moment de partir...). Je suis assez contente du résultat. Ca correspond bien à ce que j'avais en tête et je trouve que ça va bien à ma Maman. Le seul regret que j'ai, c'est que quand j'ai coupé les morceaux, je n'ai pas vu que sur le devant, mon tissu a du glisser ou je l'ai mal positionné et que les motifs ne sont pas tout à fait horizontaux (défaut professionnel: obsession du niveau à bulle). Comme le bas de la robe est légèrement froncé, ça ne se voit pas trop. Mais zut, ça m'agace cette boulette.

IMG_0925 (800x600)

Je pense que j'ai convaincu ma Maman au confort du jersey (facile à porter, facile d'entretien, pas de repassage, pratique à enfiler,...). Si ça se trouve l'année prochaine elle en voudra une autre, chouette!

Jersey de la Boutique du Parc

Posté par lalaure à 05:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

01 décembre 2016

Le sourire des femmes

Le Sourire des femmes de Nicolas Barreau

Ce livre m'a été conseillé par une amie. La quatrième de couverture ne m'emballait pas plus que ça mais finalement ça a été une belle surprise ce livre. Je l'ai lu à la vitesse de l'éclair et j'ai passé un bon moment. Certes c'est encore une comédie sentimentale un peu convenue: mais le décor parisien mélé au monde de l'édition et à celui de la gastronomie ont réussi à m'embarquer dans "l'intrigue". Les rencontres se succèdent, les quiproquos s'enchainent,... Je pense que ça ferait un bon scénario pour la télévision. A lire au coin du feu, lové sous une couverture avec du thé et de délicieux gâteaux!

http://p5.storage.canalblog.com/54/65/971948/113414453.jpeg

Quatrième de couverture: "Le hasard n'existe pas! Aurélie, jeune propriétaire d'un restaurant parisien, en est convaincue depuis qu'un roman lui a redonné goût à la vie après un chagrin d'amour. A sa grande surprise, l'héroïne du livre lui ressemble comme deux goutes d'eau. Intriguée, elle décided'entrer en contact avec l'auteur, un énigmatique collectionneur de voiture ancienne qui vit reclus dans son cottage.

Qu'à cela ne tienne, elle est déterminée à faire sa connaissance. Mais l'éditeur du romancier ne va pas lui faciliter la tâche... Au sein d'un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes nous offre une comédie romantique moderne, non sans un zeste de magie et d'enchantement."

Extrait choisi: "Le bleu foncé du ciel se déposait sur Paris, tel du velours. Il n'était pas loinde dix-huit heures, la pluie cessait petit à petit et je m'appuyai, lasse, au parapet du vieux pont. Je fixais la Seine pensive. Le reflet tremblant des réverbères scintillait sur l'eau sombre - fragile et enchanteur, à l'image de tout ce qui est beau.

J'avais rejoint ce lieu paisible au bout de huit heures, de milliers de pas et de mille pensées. Il m'avait fallu tout ce temps pour comprendre que la tristesse sans bornes qui s'était abattue sur mon coeur comme du plomb n'était pas due uniquement au départ de Claude. J'avais trente-deux ans et ce n'était pas la première fois que je connaissais une rupture. J'étais partie, on m'avait quittée, j'avais connu des hommes largement plus gentils que Claude le cinglé.

En réalité, j'avais la sensation que tout s'évanouissait, se transformait, que les personnes qui avaient tenu ma main disparaissaient soudain pour toujours, que je perdais pied et qu'il n'y avait plus, entre cet univers immense et moi, qu'un parapluie bleu ciel aux pois blancs."

Posté par lalaure à 11:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 novembre 2016

- 282 - chemisier basique

IMG_1002 (1024x768)

Comme j'avais repéré plein plein de jolis modèles dans le magazine de Couture Actuelle, j'ai voulu essayer de coudre une chemise. J'avais flashé sur la chemise American Vintage présentée en photo avec le pantalon Essentiel. A part la liquette Arabette de Blousette Rose, je n'ai jamais cousu de chemise. Ce projet relevait donc encore du challenge (enfin moins terrorisant que la braguette quand même). J'ai un peu hésité à faire une toile; c'est à dire prendre un tissu que j'aime moyen pour tester le modèle mais vu le temps qu'on met à coudre un tel projet, je me suis dit que non, autant se jeter à l'eau directement. Bien m'en a pris car coudre une chemise c'est long comme tout. Pour ce modèle je n'ai pas rencontré de difficultés. La forme est basique. J'ai choisi un voile de coton de mon stock très fin et transparent. Ma seule hésitation a été pour le thermocollant. Je n'en avais pas dans mon stock. J'avais donc le choix entre remettre à plus tard mon projet en attente de l'achat de cette fourniture ou alors avancer ma couture et s'en passer. C'est ce que j'ai fait, je n'ai rien thermocollé. Et bien pour un tissu aussi fin, c'est plutôt pas mal. La chemise est en effet assez décontractée alors que le col soit un peu mou, ça passe bien. Et surtout je ne suis pas certaine que ça aurait été très joli vu la transparence de l'étoffe.

IMG_0986 (768x1024) IMG_0989 (768x1024)

IMG_0987 (1024x768)

"Chemise American vintage" patron 7 du magazine Couture Actuelle n°1 - taille 40 (pour un 38 du commerce)

IMG_0999 (768x1024) IMG_1000 (768x1024)

IMG_1004 (768x1024) IMG_1005 (768x1024)

Pour le montage du col et des poignets de manches, j'ai regardé dans un de mes livres de couture (il y a aussi plein de tutos sur le net), car comme je l'ai dit dans un précédent article, les explications de ce magazine sont plus que sommaires. Ce qui m'a aussi déplu c'est que certaines pièces du patrons ne sont pas dessinées; par exemple les rectangles des poignets de manche. Ok, ce ne sont que des rectangles mais quand même, je trouve que ces pièces pourraient figurer sur les plans. Pour en revenir à la chemise, j'ai choisi des boutons hérités du stock de ma grand-mère qui étaient parfaitement assortis aux étoiles du tissu. Je suis prête à refaire une chemise, mais comme c'est long, ce ne sera pas dans un futur très proche.

 IMG_1003 (768x1024)

Voile de coton la Boutique du Parc et boutons de Mamie Nise

Posté par lalaure à 08:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2016

- 281 - Trop petite mais pas pour tout le monde...

IMG_0970 (1024x768)

L'an passé j'avais commandé des tissus chez Bennytex et j'avais très envie de me coudre une Indécise dans un joli coupon de viscose. Au moment de ma commande, je n'avais bien évidemment pas d'idée précise de ce que je ferai dedans, j'en avais donc pris seulement un mètre. Et naturellement pour réaliser la tunique de MLM, il faut davantage de métarge. J'ai quand même essayé de disposer les morceaux sur mon coupon (si jamais ça pouvait marcher sur un malentendu...) mais il a fallu se rendre à l'évidence et changer de modèle. Avec la rentrée j'avais très envie de faire un sort à ce coupon, j'ai donc choisi un modèle de Blousette Rose, le fameux Aloé. Je l'avais déjà cousu dans un jersey. Certes le jersey c'est extensible mais ma version est assez ample et je n'ai jamais eu l'impression que l'elasticité de mon tissu soit sollicité. J'ai donc repris le patron précédent pour couper les morceaux.

IMG_0967 (1024x768) IMG_0971 (1024x768)

Blouse "Aloé" de l'atelier couture de Blousette Rose - taille 34

IMG_0968 (1024x768)

A l'essayage, ça allait. Certes mes bras étaient un peu à l'étroit mais ça restait acceptable. Le problème (et là, c'est vraiment bien fait pour moi parce que ce n'est pas la première fois que ça m'arrive), c'est que je n'avais pas lavé le tissu au préalable. Je vous laisse deviner la suite, car verdict: c'est trop petit! Je rentre encore dedans mais bon je suis aussi ridicule que ma fille de 12 ans dans son pyjama de 10 ans qu'elle refusait de céder à sa soeur! J'étais donc toute triste, parce que je le trouvais drôlement chouette ce top. Heureusement, la cousette n'est pas perdue pour tout le monde... mon adolescente se l'est rapidement appropriée! Ce qui me console c'est qu'elle soit portée.

Vous aurez peut-être remarqué qu'une bannière vient enfin orner mon blog! C'est un cadeau de ma fille ainée. Elle a noté les "meilleures phrases" que j'ai prononcées en cousant. Je ne sais pas vraiment pourquoi, en revanche, elle m'a représenté grimaçante! La plupart du temps, ça me rend joyeuse de faire de la couture...

viscose imprimée de chez Bennytex

Posté par lalaure à 04:31 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


19 novembre 2016

- 280 - Avoir une deuxième vie

IMG_0851 (800x600)

Un mercredi, alors que je rentrais avec mes filles de notre virée habituelle courses, médiathèque, cours de théâtre,... je me suis pris les pieds dans la marche au niveau de la porte d'entrée et je me suis retrouvée étalée de tout mon long sur le carrelage. Si j'ai eu très envie de pleurer, c'était pour mon pantalon! Un pantalon tout neuf porté seulement deux fois, d'une couleur magnifique et qui allait avec des tas de trucs de ma penderie. J'étais vraiment triste car je ne voyais pas comment réparer convenablement mon pantalon. Je ne me voyais pas coudre une paire de genoux en cuir sur mon pantalon et encore moins coller du thermocollant (sur du velours c'est affreux) ou broder du sashiko (sur un jean, je l'aurais fait sans hésitation). Enragée par ma maladresse, j'ai décidé de ne pas me laisser abattre et j'ai transformé feu mon pantalon en jupe.

IMG_0852 (600x800) IMG_0854 (600x800)

J'ai commencé par découdre l'entrejambe; là je me suis rendu compte que le tissu n'était pas d'une super qualité (vu le prix je m'en doutais quand même un peu).

IMG_0853 (800x600)

 Puis j'ai coupé droit à l'endroit de l'impact! J'ai ensuite rectifié l'entrejambe pour "applatir" le devant et le derrière. J'ai reconstitué un bord net que j'ai épinglé. Avec le bas des jambes qui restait, j'ai coupé une pièce pour fermer le devant et le dos de la jupe (pour que ce soit plus joli, j'ai essayé au maximum d'aligner les coutures), et l'ai surfilée.

IMG_0855 (600x800) IMG_0856 (600x800)

J'ai repositionné cette pièce pour la coudre définitivement sur l'ensemble. Après essayage, j'ai marqué l'ourlet et l'ai piqué.

IMG_0857 (600x800)

IMG_0858 (800x600)

Voilà... voilà comment mon pantalon a eu droit à une deuxième vie. Et c'est chouette car ce joli marron glacé me plait énormément.

IMG_0850 (600x800) IMG_0859 (600x800)

Cette jupe me plait vraiment beaucoup. Je l'ai déjà porté à plusieurs reprises. Elle est confortable, a des poches et est parfaite pour le quotidien. Cet automne, c'est une des pièces phares de mes tenues; même si mon ainée m'a dit qu'on voyait encore les jambes du pantalon (je doute que ceux qui ne connaissent pas le passé de cette jupe y voient le squelette du pantalon).

IMG_0933 (800x600) IMG_0934 (800x600)

IMG_0935 (800x600) IMG_0936 (800x600)

IMG_0937 (800x600)

IMG_0938 (800x600) IMG_0939 (800x600)

IMG_0940 (800x600)

Posté par lalaure à 05:10 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

14 novembre 2016

- 279 - bon anniversaire ma Pépé...

IMG_0872 (800x600)

Ma plus jeune filleule fête ses 5 ans aujourd'hui. Comme c'est une dingue de poupées, je lui ai cousu deux petits ensembles pour son bébé. Cette fois j'ai repris des patrons testés qui devraient tomber impecc.

IMG_0873 (800x600)

J'ai donc cousu un ensemble bloomer long avec tunique à col et pull. Pour la tunique et le bloomer j'ai pris les patrons Colombe et Guillemette de chez Citronille. Concernant le pull, j'ai taillé directement dans une micro chute de lainage avec de splendides torsades (comme c'est un échantillon de belle qualité, la poupée pourra se vanter d'avoir un pull de luxe en mérinos et alpaca), que j'ai assemblé et surfilé entièrement à la surjeteuse.

IMG_0874 (800x600)

Le deuxième ensemble se compose d'un manteau, d'un gilet de berger et d'une robe. Là j'ai utilisé les tutos gratuits et vraiment sympas de Mine de rien. J'ai beaucoup apprécié la variété et la simplicité de ses modèles. Le manteau a donc été extrapolé depuis le haut de jogging; le gilet de berger reste fidèle à son modèle. Pour la robe j'ai repris son tuto de robe de princesse auquel j'ai ajouté un col. Naturellement tous les tissus utlisés proviennent de mon stock de chutes qui ne diminue pas beaucoup. J'espère que ça plaira à la grande demoiselle qui va souffler ses bougies.

Posté par lalaure à 07:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2016

Pourquoi pas?

Pourquoi pas? de David Nicholls

Offert par mon adorable jumelle, ce livre est parti avec moi en vacances et j'avoue que pour se reposer et se détendre, il est parfait. Ce roman sans prétention est vraiment drôle. L'histoire se déroule dans les années 80; le héros est une sorte de looser comme on en a toutes (ou tous) connu qui ne se prend pas au sérieux (dans ma classe, on l'appelait Marty). Ce qui est chouette c'est qu'il est toujours positif et plein d'espoir. Il a le chic pour se mettre dans les situations les plus critiques et les plus cocasses en pensant que tout va s'arranger. Sa maladresse et ses mésaventures le rendent extrêment touchant et attendrissant. A lire si vous avez envie de rire; ça vous rappelera sans doute avec nostalgie la vie étudiante.

Pourquoi pas ?

Quatrième de couverture: "Brian Jackson, dix-huit ans, quitte Bristol pour l'université. Il se rêvait poète populaire à la sexualité folle, paré pour la vraie vie. Mais quand on est fauché, fan de Kate Bush et doté d'une acné monstre, aucune chance de séduire la it girl du campus. A moins que sa culture G nourrie aux quizz télévisés et les conseils de la punkette acidulée Rebecca ne fassent des miracles... Ce premier roman, écho chaplinesque d'Un jour, est un petit bijou."

Extrait choisi: "Tu supputes tes chances? me demande-t-elle. Je me retourne, médusé. Elle est tellement belle que je manque lâcher ma bière.

"Tu supputes tes chances?"

Jamais de ma vie je n'ai cotoyé d'aussi près une splendeur pareille. La beauté, on la connaît par les livres, bien sûr, et par les tableaux, ou par les merveilles de la nature, comme lors de cette sortie avec notre prof de géo à l'île de Purbeck, dans le Dorset; mais jusqu'à maintenant, je n'avais jamais fait l'expérience directe- celle d'un être tiède qu'on peut toucher, en théorie du moins. Elle est si parfaite que je recule. Je me sens oppressé et je dois me rappeler qu'il est essentiel de respirer. Cela semble une grotesque hyperbole, je sais, mais, en plus jeune et en blond, elle ressemble à Kate Bush.

" Tu supputes tes chances? me demande-t-elle.

- Heu..., dis-je avec ma vivacité coutumière.

- Tu penses avoir le niveau voulu?"

"Grrrr... ", dis-je avec esprit. Elle me sourit avec bienveillance, comme une infirmière pleine de compassion souriant à Elephant Man.

" A demain, alors?" me déclare-t-elle avant de se tirer. Elle est déguisée, mais très astucieusement, avec un bon goût combinant invention et culot. Elle a choisi d'incarner une tapineuse française - haut rayé noir et blanc, jupe crayon serrée à la taille par une ceinture elastique de la même couleur, collants résille, ou bas peut-être. Collants ou bas? Bas ou collants? cette question m'obsède."

Posté par lalaure à 07:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 novembre 2016

- 278 - le défi braguette

IMG_0942 (800x600)

Courant Septembre, alors que je faisais tranquillement mes courses au supermarché, mon oeil a été attiré malgré lui par un magazine que je ne connaissais pas "Couture Actuelle". Comme j'étais un peu pressée, j'ai feuilleté rapidement l'ensemble et l'ai mis dans mon caddie (alors que je savais que ce n'était pas raisonnable, vu que j'ai déjà plein plein de modèles qui attendent d'être cousus). Bref, je culpabilisais un peu mais j'avais aperçu de jolis basiques; c'est ce qui m'avait fait craquer. En rentrant chez moi, j'ai donc commencé à examiner de plus près les photos, les dessins techniques et tout et tout; quand j'ai réalisé avec horreur que la taille la plus petite c'était le 40... et moi je fais du 38. Je me suis dit que c'était bien fait pour moi, que j'aurais du regarder avec davantage d'attention ce magazine avant de craquer. Mais comme les modèles me plaisaient bien, je me suis dit que peut-être en bidouillant un peu (et pourtant c'est toujours une mauvaise idée de bidouiller)... Comme j'avais très envie d'un pantalon, je me suis dit que j'allais tester le pantalon Essentiel. Avant de me lancer aveuglément dans l'aventure, pour une fois j'ai fait les choses avec ordre et j'ai pris mes mesures en les comparant à celles du magazine et là... O joie, je correspondais à la taille 40 (ce doit être des tailles italiennes). Toute à mon excitation, j'ai recopié le patron fissa, choisi un lin dans mon stock déjà utilisé là pour un pantalon que je ne porte jamais mais qui serait parfait pour une toile (ouiiiiiiiiiiiii vous lisez bien, j'avais décidé de faire une toile).

IMG_0941 (800x600)

"Pantalon Essentiel" patron 8 du magazine Couture Actuelle n°1

IMG_0945 (800x600) IMG_0946 (800x600)

J'avais découpé mon tissu, j'étais prête à assembler les morceaux quand j'ai réalisé que j'allais m'attaquer à un truc qui me terrorisait: LA BRAGUETTE! Je m'en faisais tout un monde. Ca me semblait LE défi à relever, LE truc infaisable, L'EVREST de la couture... Et bien non, Mesdames, sachez que c'est beaucoup plus abordable que vous ne le pensez! Pour réussir, il faut évidemment un bon tuto et ça, je l'ai trouvé ici, chez Creabull'. Autant vous dire que j'ai suivi à la lettre (enfin plutôt à l'image) le tuto de Créabull. Ce que j'ai vraiment apprécié dans ce tuto, c'est qu'à chaque étape, elle montre aussi une photo de ce qui se passe derrière, ça permet de vérifier qu'on a bien positionné ses morceaux et bien suivi ses instructions. J'avoue qu'à la fin quand j'ai réalisé que j'étais au bout du tuto, que ma braguette fonctionnait et que le résultat était nickel, j'en avais presque la larme à l'oeil. Bon naturellement à l'essayage j'ai pris conscience que j'aurais du prendre la taille au dessus car c'est très juste. Mais qu'importe, je suis tellement contente d'avoir réussi ce défi. Du coup j'ai prévu d'en coudre une nouvelle version car mon dressing n'est pas très fourni en pantalon.

IMG_0947 (800x600)

IMG_0948 (800x600) IMG_0944 (800x600)

Pour finir, un mot quand même du magazine "Couture Actuelle", si les modèles proposés sont vraiment classiques et au goût du jour, les explications sont pire que celles de Burda. Elles sont trop succintes et trop approximatives pour moi. Je déconseille donc aux débutantes de se lancer dans ces modèles. Ce qui m'a aussi déplu c'est que certaines pièces ne sont pas dessinées sur la planche de patron (les passants, la souspatte de braguette,...), et que le niveau de couture requis n'est pas vraiment juste; par exemple ce pantalon était mentionné comme facile alors qu'il y a quand même une braguette et des poches italiennes à réaliser (pour moi un modèle facile c'est un modèle qu'on peut coudre sans aucune expérience de couture). En revanche, les patrons sont bien dessinés et tombent vraiment bien.

coupon lin la boutique du Parc

Posté par lalaure à 12:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2016

si on parlait tricot...

Taguée à ma grande surprise par Teï sous les Tilleuls sur le tricot, voici donc quelques révélations sur ma vie de tricoteuse pas très trépidante, vu que je tricote encore moins vite qu'un escargot en fuite...

1 - Quelle est ta laine préférée et pourquoi ?

Pour l'instant, on ne peut pas dire que j'ai une laine préférée. J'ai commencé par acheter des pelotes pas très chères chez Phildar; mais à force de regarder les blogs de tricot, j'ai découvert un univers qui me fait rêver: ces laines qui viennent de partout dans le monde et de France aussi, ces laines aux compositions douces et soyeuses, ces laines aux couleurs incroyables... D'ailleurs, j'affectionne beaucoup le site "laine et tricot" qui en trois clics me transporte aux quatre coins de la terre avec des laines toutes plus originales les unes que les autres. Dans ma petite expérience de tricoteuse, je dirais que la laine que j'ai eu le plus de plaisir à tricoter c'est celle qui m'a servie à faire des trendy: un mélange de mohair et soie (77% mohair et 23% soie). Cette laine est aussi un bonheur à porter car elle est douce et chaude (et la couleur est vraiment parfaitement assortie à mes chaussures...).

IMG_8575 (1024x768)

2 - Combien de temps passes-tu à tricoter tous les jours ?

Je ne tricote pas quotidiennement et pas beaucoup. Généralement j'emporte mon tricot dans la voiture, quand on fait un long trajet ou alors pendant les vacances. Il m'arrive aussi de tricoter dans le canapé le soir à côté de mon mari et quand je travaillais, il m'arrivait de tricoter pendant ma pause déjeuner au bord de la Loire. On peut dire que je suis une tricoteuse occasionnelle mais quand ça me prend, je suis capable d'achever un trendy en tricotant chaque minute inoccupée (en attendant que le repas cuise, en attendant que mes filles apprennent leurs leçons, en attendant que le sommeil me gagne,...)!

3 - Avec quelles aiguilles tricotes-tu le plus souvent ?

Je tricote plutôt avec des aiguilles assez grosses car j'aime quand ça avance (je ne suis pas patiente du tout). J'ai, au début, tricoté avec des aiguilles droites mais quand j'ai découvert les aiguilles circulaires, j'ai été entièrement convaincue et je n'achète plus que ça. Je trouve en effet que c'est beaucoup plus pratique et maniable que des aiguilles classiques. Pour la matière, je n'ai pas de préférence, qu'elle soient en bois, en métal ou en plastique peu importe (pour les aiguilles droites, j'avais quand même une préférence pour le métal car j'ai eu des petites aiguilles en bois qui faisaient des échardes et de grosses aiguille en plastique creux: beurk). Et j'ai la chnce d'avoir une très jolie trousse pour ranger mes aiguilles circulaires (merci Murielle).

IMG_7834 (1024x768)

4 - Actuellement, combien de pelotes dans ton stock de pelotes ?

IMG_0930 (800x600)

J'en ai pas mal, mais j'essaie de ne pas faire de stock, car j'ai déjà un stock pas possible de tissus, alors, il faut rester raisonnable. Après un rapide inventaire, j'ai: du mohair et soie bleu lagon pour tricoter un trendy à ma fille ainée, de l'ecological wool pour un futur "grande favorito", des pelotes marine, gris chiné et rouge pour une paire de chaussette fillette et une paire pour moi, un coton beige pour un gilet et plein plein de restes de pelotes (c'est ce qui reste des tricots que ma grand-mère a fait pour mes filles et ses restes à elle). J'ai aussi (je pense qu'on peut les compter) en cours un pull gris sans manche commencé en 2009 je crois et aussi un gilet blanc terminé mais tellement moche qu'il faut que je le reprenne. Bon ok, je vous montre:

IMG_0931 (800x600) IMG_0932 (800x600)

le gilet à reprendre (oui je pense avoir une filiation certaine avec Thérèse du Père Noel est une ordure) et le pull gris que j'espère terminer avant ma retraite ;-°)

5 - Plutôt aiguilles circulaires ou 4 aiguilles ?

Incontestablement, aiguilles circulaires même pour tricoter une écharpe et un truc droit. Je ne sais pas tricoter avec quatre aiguilles (même si j'ai déjà vu ma grand-mère le faire). Je trouve que les aiguilles circulaires sont vraiment confortables pour les bras (pas obligée de tricoter avec les coudes à hauteur d'épaule ;-°).

6 - As-tu déjà créé tes patrons ? si oui lesquels ?

Houuuuuuu lalalaaaaaaaaaa Dieu m'en garde! Déjà qu'en couture il vaut mieux que je suive un patron alors en tricot pas d'improvisation: ce serait la catastrophe assurée!

7 - Quelle méthode liée aux arts de la laine aimerais-tu apprendre ?

Plein plein de choses. J'aimerais progresser en tricot de base, c'est à dire apprendre de nouveaux points et particulièrement des points dentelle (je ne connais que le point mousse, le jersey et les côtes). J'aimerais aussi pouvoir tricoter des choses plus complexes que des châles: un pull par exemple sans couture (le grande favorito me tente beaucoup mais j'appréhende de me lancer dans un projet d'une telle envergure). Et puis j'aimerais aussi beaucoup tricoter plus vite. J'ai vu à ce sujet plein de vidéos sur le net où on attrappe la laine avec l'aiguille (alors que moi je lâche les aiguilles pour passer mon fil...). J'ai essayé mais mon tricot n'est pas régulier. Il va falloir que je progresse sur ce point. Et puis j'aimerais aussi découvrir le crochet.

8 - Quel est le pire selon toi : un fil qui se dédouble ou se rendre compte que tu as fait une erreur dans ton tricot 20 rangs plus bas ?

Une erreur 20 rangs plus bas. C'est un coup à ce que le tricot finisse dans le bac des inachevés. C'est déjà tellement long de tricoter, si en plus il faut jouer les Pénéloppe, non merci. J'admire, d'ailleurs, celles qui détricotent un projet pour en faire un nouveau. C'est une chose qui me découragerait d'avance.

9 - Avec quel(s) fil(s) tricotes-tu en ce moment ?

En ce moment, je tricote de la "Mechita" de chez Malabrigo yarn. Une pure douceur trouvée chez Lil Weasel. C'est la première fois que je tricote de la "fingering". Je suis super contente du rendu, de la matière, de la couleur. Le seul point noir, c'est la taille des aiguilles: 3,5 mm c'est hyper long. J'espère finir mon châle avant l'hiver mais là... aucune certitude!

IMG_0929 (800x600)

10 - Quelle(s) marque(s) de laine(s) aimerais-tu tester?

Il y en a plein plein qui me font envie. J'avoue que je me suis promise de ne racheter de la laine qu'une fois une bonne partie de mon stock écoulé. Et je pense que je craquerai pour des écheveaux pure laine "Origine" des Toisons bretonnes (cette laine sans teinture à la couleur des moutons, ça me plait beaucoup) pour tricoter un pull "grande favorito" (ça me démange certains jours de passer commande, mais pour l'instant je résiste). J'aimerais aussi tester "Kinu" de chez Ito qui est 100% soie pour un gilet ou petit pull estival. En effet, ça m'intrigue ce fil de soie.

11 - Que penses-tu du tricot ?

Même si je n'ai pas beaucoup de patience, j'aime bien tricoter. Mes projets n'avancent jamais vite. Il ne faut donc pas être pressé de les porter (j'ai dit à mon mari de choisir sa laine s'il voulait un pull ou un gilet pour ses vieux jours)! Malgré tout, ce qui me plait c'est que le tricot, c'est facilement transportable et ça demande moins d'espace que la couture (enfin dans mon cas). Et comme pour la couture, on peut réaliser de splendides pièces à un prix raisonnable et à sa taille.

Pour finir, je tague Les menottes de Tica (car c'est mon coach tricot et cho7), Ema Family (car elle est prête à me motiver pour le grande favorito) et Lounatine (car je suis admirative de ses torsades et points tricot), si elles souhaitent répondre.

Posté par lalaure à 08:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]