IMG_1392

En décembre dernier, cela faisait des mois que ma grande fille me tannait pour avoir un manteau rouge. Naturellement, rien en boutique! Et comme elle commence à avoir des idées particulièrement précises, je me suis résolue à lui coudre la bête. En plus, ça faisait un défi car je n'ai jamais cousu de manteau... Bref, je suis partie à la quête du coupon parfait parce que je n'avais rien en stock. J'ai profité d'une formation de deux semaines à Paris pour écumer le marché Saint Pierre, mais je suis rentrée bredouille. J'ai finalement trouvé du caban rouge corail chez Eurotissu. Pas exactement la couleur recherchée qui était du rouge Malboro, mais bon c'était ça ou rien. Le modèle, elle l'avait repéré sur un modèle Ottobre, c'était le patron d'un trench! Je me suis demandée si c'était bien adapté ce patron, mais la commanditaire m'a dit que c'était ce qu'elle voulait. J'ai donc coupé les morceaux, le 31 Décembre juste avant de partir réveillonner chez nos amis (c'était pour me motiver pour 2017). Malheureusement les morceaux ont attendu un bon moment avant d'être assemblés. En effet, avec la rentrée et tout ce qui se greffe en début d'année, je ne m'y suis remise que vers le 20 janvier...

IMG_1394

IMG_1395 IMG_1396

modèle 37 "filmstar" du magazine Ottobre 1/2015  - taille 164

IMG_1399 IMG_1397

IMG_3358 IMG_3361

IMG_3362

Le modèle en lui même ne présente qu'une difficulté: les poches à revers. Le reste est long à coudre mais reste basique. Comme c'était mon premier manteau j'ai vraiment fait attention à ne pas brûler les étapes et me suis appliquée. Malgré ça, les poches sont complètement ratées. Pourtant il y avait un détail explicatif à la fin des explications du magazine (en général les points techniques du magazine Ottobre sont très bien faits, mon seul reproche ce sont les explications parfois un peu trop synthétiques). En coupant la fente des poches, j'ai pourtant veillé à ne pas aller trop loin, mais en retournant le tout, ça plissait et on apercevait la doublure de poche. Il faut dire que j'ai cumulé deux erreurs: la première, j'ai jeté tous les restes de tissus avant d'avoir cousu le manteau (ce que je ne fais jamais; certes il ne restait quasi rien, mais j'aurais pu recouper une poche ou deux) et la seconde, je me suis trompée dans l'assemblage entre le dessous de poche et la doublure. J'ai donc camouflé mes boulettes avec des petits points à la main qui accentuent les plis disgracieux. Ce ratage m'a vraiment contrariée mais ma fille m'a dit qu'elle s'en fichait complètement car l'ensemble lui plaisait beaucoup. Comme j'avais jeté les restants de tissu, je n'avais plus rien pour coudre les passants (que j'avais omis de couper bien sûr). Je les ai donc réaliser avec du coton à broder de mon stock, qui avait la même couleur rouge corail. L'assemblage de la doublure qui me stressait au plus haut point s'est parfaitement déroulé et je suis même fière sur ce point là (même si contrairement au poches, il est invisible de l'extérieur: dommage, vraiment dommage). Pour une première expérience, je suis quand même assez contente du resultat. J'étais dubitative sur la couleur mais finalement à la sortie du collège, je repère ma minette au premier coup d'oeil (les autres ont tous des manteaux noirs ou gris) et puis de loin, elle est flashy, ce qui est finalement un point positif question sécurité routière. Le retour des copines a été "trop stylé ton manteau".

IMG_3359

IMG_3360

IMG_1398 IMG_1400

caban rouge corail de chez Eurotissu et doublure matelassée marine de la boutique du parc