IMG_2678 (1024x768)IMG_2679 (1024x768)

IMG_2680 (1024x768)IMG_2694 (1024x768)

A Noël, j'ai reçu un très chouette livre, que j'ai tellement feuilleté, que je le connais presque par coeur (enfin les images, car les textes sont en anglais, et je n'ai lu que l'essentiel, l'indispensable!). Bref, j'avais très très très trèèèèèèèèèèèèès envie de tester cette sewing method! J'ai donc décidé de commencer par la jupe. La forme est, on ne peut plus simple, mais tout l'effet réside dans le décor. J'ai donc commencé ce projet en janvier, doucement, lentement, par petites bribes de temps. J'ai cousu au bureau (pendant ma pause de midi, au bord de la Loire), en voiture (sur l'autoroute c'est mieux, c'est moins dangereux que sur les petites routes qui tournicotent), dans le train, au bord de l'aire de jeux et aussi dans mon lit. J'ai donc tout cousu à la main (même les coutures d'assemblage que j'avais envisagé de coudre à la machine par feignantise). Pourquoi??? parce que j'ai fait un test sur une chute de jersey et j'ai trouvé que la couture à la main avait un certain relief, un effet que je ne pourrais obtenir ni avec une machine, ni avec une surjeteuse. Cela peut sembler fou mais coudre à la main donne vraiment un aspect particulier au vêtement, un peu comme une griffe.

IMG_2697 (1024x768)IMG_2699 (1024x768)

IMG_2700 (1024x768)IMG_2702 (1024x768)

patron "Jupe" de Alabama Chanin - taille M

Pour la réalisation, j'ai suivi les explications. Malgré tout j'ai modifé la réalisation de la ceinture, qui devait être un simple biais cousu avec un point extensible. Bien que le jersey soit une matière extensible, j'ai préféré installer un élastique, pour plus de confort et sécurité dans la tenue (j'ai dans ma garde-robe, une jupe du commerce en jersey avec une bande de tissu en guise de ceinture et au fil des années, la ceinture se détend et la jupe a tendance à déscendre). J'ai donc mis en place l'élastique entre les deux épaisseurs de tissu; ce qui m'a permis de tester un autre point décoratif.

Même si la réalisation a été longue car il y a eu des périodes ou je n'ai pas touché à l'ouvrage, j'ai beaucoup aimé ce projet. Je ne m'étais pas fixé de délai, juste de le finir, d'aller jusqu'au bout. Ce qui me plait beaucoup c'est de pouvoir trimbaler l'encours dans un sac (même dans mon sac à main, ça tient). Ca demande assez peu de matériel, juste du fil, une aiguille et des ciseaux. Je pense déjà à mon prochain handsewing, car j'ai trop envie de réitérer cette expérience qui allie couture, broderie et relaxation.

jersey stop tissu