IMG_2213

Dans mon précédent article, je vous avais fait part de ma folle envie de chemise façon "kooples" en liberty avec passepoil... Même si "Kooples" ne produit probablement plus ce genre de chemise, et que c'est complètement "has been": j'assume! Le coupon m'a été offert par mon mari, pour mon anniversaire lors d'un séjour à Londres. J'avoue que j'ai eu un mal fou à choisir tant le choix est vaste. Mais j'ai fini par me décider pour un motif fleuri sur fond noir. Ca m'a rappelé une chemise que je portais au collège (mais qui n'avait pas cette classe), que j'aimais tellement que j'avais écrit dans un carnet que si je mourai, je voulais être enterrée avec (qu'est que je peux écrire comme sottise dans mes carnets).

IMG_2210 IMG_2211

IMG_2212 IMG_2214 (2)

Comme j'avais tout le matériel pour réaliser mon rêve de chemise, je n'avais plus qu'à me lancer. Mais depuis le début de l'année, j'ai du mal à me motiver tant pour le blog que pour la couture; j'ai perdu l'entrain. Heureusement, en échangent quelques mails avec Tica, elle m'a confié avoir envie d'une chemise. Comme je venais d'achever ma toile et que j'avais bien envie de transformer ce fameux coupon londonnien en chemise, on s'est dit qu'on pouvait coudre en duo. Ca m'a drôlement boosté au début pour couper les morceaux (même si j'ai mis un temps fou pour que tout soit le plus parfait possible). Tica participe au défi Capsule, elle pensait donc publier sa chemise en février. Voyant que j'avançais moins vite qu'une grosse limace, je l'ai averti de mon retard. Visiblement elle aussi n'avait pas vraiment d'avance! Tant mieux, on a donc pu coudre tranquillement nos chemises, en s'appliquant. J'avoue que j'ai particulièrement fait attention aux fintions et à la bonne réalisation de ce projet qui me tenait tant à coeur. Je l'ai cousu entièrement à la machine à coudre (point de surjeteuse ma bonne dame) avec des coutures anglaises. Je me suis véritablement appliquée et j'ai décousu tous les endroits dont je n'étais pas satisfaite (et il y en a eu quelques uns). Je me suis rappelé les bons conseils de mon amie l'Etoile, et j'ai thermocollé proprement les pièces qui devaient l'être (sans en mettre partout sur le fer, ni sur les surplus de couture).

IMG_2217 IMG_2225

"Chemise Granville" de Sewaholic - taille 6

IMG_2221 IMG_2219

IMG_2223 IMG_2222

En réalisant ma toile, je n'avais pas aimé la méthode proposée par Sewhalic pour construire le col. J'ai donc procédé de manière plus conventionnelle. Sinon pour le reste j'ai suivi les instructions. J'avoue qu'à un moment j'ai presque été découragée (c'est long à coudre une chemise) mais comme Tica avançait de son côté, ça m'a poussé à coudre. C'est fait pour ça les défis, non! On a aussi échangé nos tutos pour les pattes de manches. Je suis ravie d'avoir cousu cette chemise en duo avec Tica, qui me fait souvent rire et avec qui j'ai de chouettes échanges. Ca a été un vrai plaisir et une véritable motivation. Pour ce qui est de la chemise, elle me pait énormément. Je l'ai de suite portée au bureau. Comme il faisait chaud j'ai voulu relever les manches et là.... je me suis apreçue que j'ai monté les pattes de manches dans le mauvais sens!!!!! Tant pis, ça ne se voit pas et ça ne me dérange pas. Si troisième chemise il y a, parfaite elle sera (enfin je l'espère).

IMG_2216

IMG_2215 (2)

Liberty of London, boutons de mon stock et passepoil noir d'un déstock de mercerie