Et je danse aussi d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Conseillé par la drôlissime Tica, ce livre m'a fait passer un bon moment. J'ai ri, j'ai souri et j'ai dévoré les pages avec délice. Il s'agit d'échange de mails entre plusieurs  personnes mais essentiellement deux: un écrivain en mal d'inspiration et une de ses fidèles lectrices. Les échanges sont vraiment étonnants, tant par le contenu que par les tournures de phrases et jeux de mots. Ce roman qui fait naturellement penser aux échanges entre blogueuses prouve qu'internet peut conduire à de jolies rencontres. A mettre dans votre valise pour faire le plein de légèreté!

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51cepFTGpCL._SX303_BO1,204,203,200_.jpg

Quatrième de couverture: "Un mail comme une bouteille à la mer. D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une " lectrice comme les autres ". Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir – et qu'il n'ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'établit qui en dévoile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun..."

Extrait choisi: "Pour finir Pierre-Marie, je vous promets de ne plus vous demander "pourquoi" ni "comment" vous parvenez à nous émerveiller avec vos romans. Juré, craché! En revanche, puisque vous ne m'avez pas interdit (pas encore) de vous demander pourquoi et comment vous vous êtes retrouvé dans cette "impasse" d'écriture, je continuerai de vous asticoter à ce sujet. Et je vous raconterai, si vous me le demandez, comment je me suis retrouvée moi-même à habiter une impasse. Et à y croupir pendant neuf ans... Faites comme moi: triez vos affaires, emballez les trucs auxquels vous tenez dans des cartons, balancez le reste, et déménagez!

Bon sang, je me rends compte que l'état brumeux où je me trouvais avant de commencer ce courrier est en train de se dissiper: vous écrire me soigne. Seriez-vous plus efficace qu'une tisane?

J'attends vos coups de griffe, vos coups de poing... et la critique du flim que vous êtes allé voir hier, de pied ferme.

Votre mouche du coche.

Adeline."