Motivée à fond par ma précédente expérience de transformation de chemise, j'ai décidé de retenter immédiatement l'expérience. Cette fois, point d'écumage de Pinterest, ni de Google images, j'ai simplement choisi un patron japonais issu du non moins célèbre "Every day camisoles et petits hauts". Pour choisir la taille, j'ai en revanche lu les remarques des autres blogueuses. Après hésitations, j'ai finalement décidé de le couper en taille 7 pour un 38 du commerce (mais un 38 totalement dépourvu de poitrine... depuis mon quinzième anniversaire, j'attends que ça pousse, mais là franchement je ne me fais plus d'illusion). J'ai ajouté les marges de coutures pour que, quand même, je puisse rentrer dedans et respirer: ça tombe impeccablement!

IMG_7796 (1024x768) IMG_7797 (1024x768)

IMG_7799 (1024x768) IMG_7804 (1024x768)

Patron 15 du livre "Every day camisoles et petits hauts" 001 Japan Couture Addict - taille 7

IMG_7800 (1024x768)

L'étape la plus délicate a été le positionnement des pièces de mon patron. En effet, je n'avais qu'une seule chemise de cette couleur et je souhaitais coudre un haut uniforme. J'ai donc dépecé la chemise, sans pour autant tout découdre (la partie basse était déja toute fait, je comptais bien en profiter). Ma seule issue, si tout n'avait pas tenu dans la chemise, aurait été de doubler les morceaux de la partie haute avec un autre tissu. Les bonnets du top ont donc été coupés dans les manches; les pattes de boutonnage sont donc visibles. Le col correspondait parfaitement avec la bande dorsale (c'était incroyable, à croire que le top a été patronné avec un morceau de col). Les bandes à nouer ont été confectionnées dans ce qui restait du corps de la chemise: les épaules. Autant dire que côté chute, c'est plutôt une opération réussie car il ne reste presque rien: des bandelettes de tissu et trois boutons.

IMG_7786 (1024x768)

IMG_7801 (1024x768) IMG_7803 (1024x768)

IMG_7798 (1024x768)

Aussitôt cousu, aussitôt porté. Je dois dire que j'étais un peu sceptique à la base, sur les tops dos nu; parce que je n'aime pas ne pas porter de soutien gorge (mais là, mon wonderbra-wonderpushup passe assez inaperçu) et aussi je craignais que ce ne soit pas très décent à porter (le décoleté pronfond et ouvert, pas vraiment ma tasse de thé). Et bien rien de tout ça, comme il est assez ajusté, le décoleté est tout à fait correct et mon soutien gorge sans bretelles est parfaitement adapté. La seule modification apportée au patron se situe au niveau du croisement des deux bonnets: sur le modèle, ils ne sont assemblés qu'à la partie basse, alors que moi, je les ai par la suite cousu ensemble pour éviter le fameux décoleté ouvert. Je suis ravie de ce petit dos nu que je trouve un brin sophistiqué du fait des éléments de chemise encore visibles. Je le porte volontiers avec une jupe noire, ou alors avec un pantalon ample. Dorénavant, il faudra que je fasse attention au bronzage pour éviter les bretelles de maillot super moches (mais j'ai jamais dit que je céderai au naturisme ou encore au top less)!